À propos

À propos de la Marche pour vaincre la SLA

La Marche pour vaincre la SLA de la Société canadienne de la SLA est la plus importante collecte de fonds communautaire pour la recherche, la défence des droits et la services communautaires liéà la SLA . C’est une façon amusante, familiale de célébrer l’espoir d’un avenir sans SLA, d’honorer ceux que nous avons aimés et perdu et de montrer notre soutien aux Canadiens et à leurs familles vivant avec la maladie. Les fonds collectés grâce à l’événement sont essentiels pour assurer un financement solide de la meilleure recherche canadienne sur la SLA (40 % des recettes). Dans les provinces participantes*, 60 % des recettes sont utilisées pour la défense des droits et pour offrir un soutien communautaire aux personnes et aux familles vivant aves la SLA.

*Les provinces participantes sont: Manitoba, Terre-Neuve-et-Labrador, Ontario, Île-du-Prince-Édouard et Québec. Si vous participez à la Marche virtuelle pour mettre fin à la SLA d’une autre province, la totalité des recettes sera versée au le programme national de recherche sur la SLA.

Nous sommes heureux de pouvoir compter sur le soutien des Candiens de partout au pays et sur les efforts collectifs de la Société de la SLA Manitoba, de la Société de la SLA de Terre-Neuve-et-Labrador, de la Société de la SLA Île-du-Prince-Édouard et de la Société de la SLA du Québec aux cotés la Société canadienne de la SLA dans le cadre de cette important intiative.

Ensemble, nous pouvons en faire plus
Collectivement, par l’intermédiaire d’initiatives comme la Marche pour vaincre la SLA, les sociétés de la SLA participantes au Canada contributent à soutenir le programme national de recherche de la Société canadienne de la SLA qui finance des bourses de recherche examinées par des pairs et favorise la collaboration entre les chercheurs canadiens afin de développer de nouvelles idées et de nouveaux moyens. Le programme de recherche de la Société canadienne de la SLA est la seule source nationale de financement dédiée à la recherche sur la SLA au Canada.

Les efforts de défense des intérêts au niveau provincial et fédéral, qui donnent une voix à  l’expérience collective des personnes vivant avec la SLA afin de contribuer à la modification des programmes et des systèmes pour l’accès aux thérapies. Dans les provinces participantes, les fonds sont utilisés pour s’assurer que les personnes touchées par la SLA ont accès aus ressources communautaires et à l’information pour naviguer dans leur cheminement avec la SLA.  

 

À propos du match de Brain Canada

  • En 2024, les fonds collectés grâce à la Marche sont destinés à être jumelés par Brain Canada.
  • Des fonds jumelés seront investis dans la recherche sur la SLA en 2024.
  • Des reçus d’impôt pour activités de bienfaisance seront émis pour tous les dons reçus en 2024 et conformément aux lignes directrices de l’Agence de revenue du Canada, ils porterons uniquement sur le montant du don. Les dons ne seront pas destinés à un projet de recherche, un professionnel, une institution ou un domaine d’étude spécifique.
  • Les Fonds canadien de recherche sur le cerveau est un partenariat novateur entre le gouvernement du Canada (par l’intermédiaire de Santé Canada) et de Brain Canada, conçu pour encourager les Canadiens à accroître leur soutien à la recherche sur le cerveau et à maximiser l’impact et l’efficacité de ces investissements.

À propos de la SLA

  • La sclérose latérale amyotrophique est une maladie qui paralyse progressivement les personnes, car le cerveau n’est plus capable de communiquer avec les muscles du corps que nous sommes habituellement capables de bouger à volonté.
  • Au fil du temps, à mesure que les connexions entre le cerveau et les muscles du corps se détériorent, une personne atteinte de SLA perd la capacité de marcher, de parler, de manger, d’avaler et, éventuellement, de respirer.
  • La SLA touche les individus et les familles dans la fleur de l’âge.
  • Près de 4 000 Canadiens vivent actuellement avec SLA.

  • Chaque année, environ 1 000 Canadiens apprendront qu’ils sont atteints de la SLA et 1 000 autres Canadiens mourront de cette maladie.
  • Il n’y a pas de remède pour la SLA et peu d’options de traitement existent pour la plupart des personnes vivant avec la maladie.
  • Quatre personnes sur cinq recevant un diagnostic de SLA mourront d’ici cinq ans.
  • La SLA peut toucher n’importe qui, peu importe le sexe, le statut socioéconomique, la région géographique ou l’ethnicité, bien qu’elle frappe surtout les personnes âgées de 40 à 60 ans.
  • Neuf personnes sur 10 diagnostiquées n’ont pas d’antécédents familiaux de la maladie.
  • On estime que la SLA coûte aux familles entre 150 000 $ et 250 000 $. Cela comprend la perte de salaire qui survient souvent lorsqu’un membre de la famille doit quitter son emploi pour s’occuper à temps plein d’un proche.